logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/04/2018

Une vie de chien

A l'abord d'un étranger il donnait l'alerte,

En campagne le fermier avait son gardien,

Sortant de sa niche pour défendre la porte,

Bâtard ou racé il protégeait du vaurien.

Eau fraîche copieux repas dans la gamelle,

Médor le nom inscrit sur son abri de bois,

Du logis pas question de franchir la dalle,

Le poil brillant on le disait heureux des fois.

Mais parfois sa vie se terminait par un drame,

S'il tombait bien malade en devenant gênant,

Pas de pitié pour éliminer le problème,

Au fond d'un trou exécuté à bout portant.

Désormais souffrant il va rentrer en clinique,

Aujourd'hui il a son fauteuil dans la maison,

Coiffure pour lui faire plaisir on s'implique,

Son nouveau statut en grande progression.

Autrefois le chemineau trouvait le refuge,

Pour le diner dans le couvert du mendiant,

Pour un petit service rendu sans grabuge,

Le vagabond est aussi le chien maintenant.

Sur le pavé on lui sert la soupe qui fume,

Démuni le manant est dans le froid mordant,

L'Agrément a pris la place de la coutume,

Les usages ont bien changés, dorénavant.

Au matin il croise le chien a sa mémère,

Oui tous les jours, avec son collier et sa croix,

Ce cabot lui montre son mauvais caractère,

Pour partir de ce trottoir il n'a pas la choix.

 

15:34 Écrit par membre_469246673 dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

23/07/2016

Histoire de passer le temps. (humour)

Ligne Paris Cherbourg, souvenir de voyage,

Pour le départ je n'étais jamais en retard,

Mon choix pour le wagon du milieu par hasard,

Toujours dans le compartiment côté fenêtre.

Les voyageurs joyeux ouvraient la parenthèse,

Toutes les personnes, voulaient se présenter,

Au bout du chemin on devait se séparer,

Mais du roman il fallait stopper la genèse.

Après toutes ces années et par nostalgie,

Je refais avec joie le chemin à l'envers,

Mais pourquoi tout a changer dans cet univers,

Je ne me retrouve plus dans ce train de vie.

Dans ce wagon où personne ne se regarde,

Tous conditionnés pour un bon rendement,

Disparu le bon côté du compartiment,

Dehors le décor se défile par mégarde.

Les joueurs la tête et le doigt sur la tablette,

Tapent sur le clavier, pour bien communiquer,

Alors moi aussi je fais ça pour imiter,

J'envoie, suis apparemment seul dans la voiture !

 

11:03 Écrit par membre_469246673 dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

08/05/2015

PAUVRE SOLDAT

Il venait de quitter son merveilleux village,

Cependant ce jour là, lorsqu'il l'avait reçu,

Il savait que ce n'était pas un bon message,

Quel destin pour sa vie, pourtant rien de vécu.

 

Du wagon noir chagrin, partant loin de sa Lise,

Pas le temps pour la déclaration d'amour,

Car il n'était pas sûr de revoir sa promise,

billet pour l'inconnu, sans espoir de retour.

 

Puis on lui a dit de rentrer dans la tranchée,

Un fusil pour tuer, je ne saurais jamais,

Bien sûr on ne peut pas refuser dans l'armée,

il faisait très froid çà sentait vraiment mauvais.

 

Dans un petit matin, à l'aube encor naissante,

C'est l'affrontement brutal terrible et sanglant,

Sur chant vermillon légion agonisante,

Cris de douleurs dans un cauchemar effrayant,

Un soldat mort sans fusil sur terre écarlate.

 

Quelques lustres plus tard, l'ennemi nous raconte,

Nos regards se sont croisés dans la nuit brouillard,

Par peur j'ai fait feu aujourd'hui encor j'ai honte,

Non c'est sûr ce soldat n'était pas un froussard.

 

A cet instant j'aurais voulu jeter mon arme,

Me pencher sur ce jeune, le prendre dans mes bras,

Je maudis ce jour m'sieur, ou j'ai perdu mon âme,

Mais il faut dire en guerre çà ne se fait pas.

 

 

10:15 Écrit par membre_469246673 dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique